Mites : reconnaître leurs trous dans vos vêtements, les réparer et s’en débarrasser

Crédit photo bannière : Victoria Bilsborough.

Les beaux jours reviennent et vous vous apprêtez à oublier l’existence de vos pulls, écharpes et bonnets en laine jusqu’au prochain coup de froid. On vous explique dans cet article comment éviter que des mites ne prennent votre garde-robe pour un buffet à volonté durant les prochains mois. Et si le mal a déjà été fait, on vous montre comment réparer leurs dégâts.

Sus aux trous de mites

La mite textile, anciennement appelée teigne des vêtements (ET C’EST BIEN MÉRITÉ), est un papillon de nuit dont les larves se nourrissent de kératine. Leur rôle dans l’écosystème est normalement de décomposer les parties des cadavres d’animaux qui se dégradent le plus lentement : peau, fourrure, griffes, cornes, sabots… On est donc plein de gratitude pour ces petites larves extrêmement utiles, mais on préférerait qu’elles laissent nos pulls en laine tranquilles.

Mite textile (Tineola bisselliella) sur un tissu tricoté vert, gros plan
Vade retro Tineola bisselliella. Crédit photo : liudmilachernetska.

Avant de ranger vos vêtements d’hiver, il faut donc vous assurer qu’aucune mite n’a élu domicile dans votre armoire. Voilà plusieurs pistes pour en avoir le coeur net :

  • Dans votre placard :
    • en fouillant dans votre dressing, ou en secouant vos pulls, des petits papillons argentés se sont envolés (une mite textile mesure un peu moins de 1 cm de long),
    • vous avez trouvé dans les recoins de votre placard des cocons blancs à l’apparence cotonneuse (spoiler : ce sont des cocons de mites),
  • Sur vos vêtements :
    • vous avez repéré des trous assez caractéristiques : c’est comme si vous aviez arraché une maille mais sans que des fils ne dépassent du trou,
    • l’un de vos pulls présente plusieurs trous dans la même zone,
    • les trous sont irréguliers et pas très grands (environ 0,5 cm de diamètre) et apparaissent sur les matières animales, surtout sur la laine ou la soie.
Pull en mohair jaune troué à plusieurs endroits
Les experts sont formels : une mite est passée par là

Si vous avez répondu positivement à l’une de ces affirmations, prenez votre courage à deux mains et suivez la guide :

Comment se débarrasser des mites

Ou plus précisément : comment se débarrasser des larves de mites car comme nous l’expliquions plus haut, ce sont les larves de mites qui se nourrissent de kératine et qui font les trous dans vos pulls. Les mites adultes, quant à elles, ne mangent pas : elles ont une espérance de vie d’une dizaine de jours pendant lesquels leur seul objectif est de trouver un endroit propice pour pondre. #mumlife #proudmama

Les larves de mite craignent le mouvement et leur instinct de survie peut les amener à se cacher dans n’importe quel vêtement ou recoin (même si elles ne mangent que les matières animales in fine). Je vous conseille donc de traiter tous les vêtements rangés à proximité de vos lainages troués ainsi que votre placard pour être sûrs d’éliminer toutes les larves. Voici comment procéder :

  1. Pour les vêtements fragiles ou en laine, laissez-les au congélateur pendant 72 heures puis lavez-les en programme laine à 30°C – le froid et l’eau devraient les tuer,
  2. Pour les vêtements qui le tolèrent (comme les vêtements en coton par exemple), lavez-les à 60°C puis séchez-les au sèche-linge, ou repassez-les – la chaleur aura raison de leur volonté de nuire,
  3. Aspirez votre placard de fond en comble, en insistant sur les recoins, pour éliminer les cocons de mites,
  4. Enfin, saupoudrez de la terre de diatomée dans les angles de votre placard afin d’éliminer les larves qui pourraient s’y cacher et que vous n’auriez pas réussi à aspirer. C’est de la poudre d’algue trouvable en supermarché qui joue le rôle d’insecticide mécanique. Pensez à l’aspirer au bout d’une semaine car elle peut être irritante à long terme et bien entendu, pensez à lire les contre-indications au dos du flacon.
GIF Indiana Jones se défendant avec son fouet
Aucune mite ne vous résistera

Une fois que vous avez fait tout ça, vous pouvez à nouveau ranger vos vêtements dans votre armoire le cœur léger. Mais ne criez pas victoire trop tôt : il faut désormais vous assurer que les mites ne reviennent pas.

Comment éviter que les mites ne s’installent chez vous

Pour tenir les mites à l’écart de votre dressing, il y a quelques trucs à savoir :

  • D’abord, les mites adorent l’obscurité et détestent le mouvement – oui je l’ai déjà dit mais c’est très important alors je le répète. Évitez donc de laisser des pulls inutilisés pendant des années dans un placard. Portez-les souvent et évitez d’acheter des pulls dont vous n’avez pas besoin.
  • Ces bestioles raffolent des odeurs corporelles. Pensez à bien aérer votre pull en fin de journée après l’avoir porté, par exemple sur le dossier d’une chaise.
  • Glissez du bois de cèdre dans votre pile de pulls pour éloigner les mites. Versez dessus une goutte d’huile essentielle de cèdre tous les trois mois pour ne pas qu’il perde son odeur (et donc son efficacité).

Le cèdre, le meilleur des anti-mites

Pour éloigner ces bêtes destructrices de dressing, on utilisait historiquement des boules de naphtaline, jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’elles étaient irritantes pour la peau, les muqueuses oculaires et les voies aériennes chez l’homme (particulièrement chez l’enfant) et qu’on interdise leur commercialisation en 2008.

En l’absence de naphtaline, il faut s’en remettre au répulsif naturel le plus connu contre les mites textiles : le bois de cèdre, qui contient plusieurs types d’alcools tueurs de larves. Dès 1682, on trouve des écrits préconisant de conserver ses lainages dans des armoires en bois de cèdre. Une croyance populaire qui a été scientifiquement confirmée en 1952 grâce aux chercheurs Huddle et Mills avec une conclusion sans appel : “Les larves exposées à 0,6 mg/l de vapeur d’huile de bois de cèdre avaient une mortalité de 91 % en une semaine. Un autre lot de larves exposées à 1-2 mg/l de vapeur d’huile de bois de cèdre a eu une mortalité de 100 % dans les 8 à 24 heures suivant l’exposition. […] ”. À la bonne heure !

On peut trouver des bâtonnets de cèdre à visée anti-mites dans la plupart des grandes surfaces, mais ils sont généralement fabriqués à partir de bois d’Amérique du Nord puis façonnés en Chine, et c’est quand même dommage d’importer ce genre de produit quand on vit dans un pays qui regorge de forêts de cèdres (aka La France).

On a donc fait un peu de zèle chez Loom et on a conçu notre propre kit anti-mites 100% local en travaillant avec ces deux supers entreprises :

  • la Tabletterie des Lacs (dans le Jura) a façonné pour nous des disques en bois de cèdre issu des forêts locales qui sont perforés en leur centre pour que vous puissiez soit les suspendre à vos cintres, soit les glisser au milieu de vos piles de pulls.
  • L’odeur du bois de cèdre s’atténuant au bout de quelques mois, on s’est donc rapproché de la Distillerie Bel Air (dans le Gard) qui produit artisanalement de l’huile essentielle de cèdre français.
Photo du kit anti mites Loom
Et voilà notre kit anti-mites 100% local

Comment réparer un vêtement troué par les mites ?

Vous vous êtes enfin débarrassés durablement des mites textiles mais il reste de leur passage chez vous quelques mailles trouées. Pour éviter que ces trous ne s’agrandissent au fil du temps, je vous conseille de les refermer proprement :

Option 1 – Do it yourself : Armez-vous de patience, d’une aiguille et de laine à repriser dans la bonne couleur comme celle-ci et suivez les instructions de cette vidéo qui explique pas-à-pas comment repriser vos pulls troués.

Il existe aussi d’excellentes formations plus poussées pour apprendre à réparer vos vêtements troués :

Option 2 – Laissez faire les pros : Vous pouvez également confier vos pulls à des artisans spécialisés sur ce sujet. C’est notamment le cas de Julie, la créatrice de La Clinique du Pull qui est basée à Paris mais à qui vous pouvez envoyer vos pulls par la Poste. Elle en fera des merveilles, la preuve en images :

avant apres reparation trou par la clinique du pull

Pour un reprisage invisible maille à maille comme celui sur la photo ci-dessus, il faut compter une dizaine d’euros par trou. Le résultat est totalement invisible mais si une mite a fait un festin de votre pull, l’addition peut vite être salée.

Si votre budget est plus réduit ou si votre pull est tellement troué qu’il ressemble à une meule d’Emmental de Savoie I.G.P, il existe l’option “tamponnage” qui est plus simple à effectuer que la précédente : Julie noue ensemble tous les fils dévorés par la larve de mite afin d’empêcher au trou de s’agrandir, puis recouvre la zone avec du feutre de laine pour cacher et solidifier la zone. Cette technique coûte quelques euros par trou à reboucher. J’ai personnellement opté pour un tamponnage visible avec de la laine colorée, mais il est totalement possible de lui demander un tamponnage ton-sur-ton si vous n’avez pas envie de ressembler à une coccinelle sous exta vue par un daltonien.

Pull col roulé gris dont les trous sont tamponnés en rose
Big up à La Clinique du Pull

Voilà, vous savez à peu près tout sur les mites, leurs larves, les forêts de cèdre Français et la réparation par tamponnage. Prenez soin de vos pulls en laine et surtout : sus aux mites !

Qui suis-je pour vous parler d’entretien de vos vêtements ?

Je m’appelle Claire et je suis en charge de suivre la production chez Loom. En gros, j’essaye d’éviter les ruptures de stock sur notre site (bon c’est pas encore parfait, mais j’y travaille) et je m’assure tout au long des étapes de fabrication que les vêtements sont conformes à nos exigences de qualité.

En plus de ça, je suis passionnée par tout ce qui permet d’allonger la durée de vie de nos vêtements : entretien, réparation et autres astuces de grand-mère. J’aime donner des “petits suppléments d’âme” aux vêtements, les retravailler, les réparer, leur redonner une chance quand plus personne ne veut d’eux. Sur ces pages, j’essaierai de vous transmettre ce que je sais et qui pourrait vous être utile.

Dernière chose : toutes les astuces que vous trouverez sur ce site, je les ai vraiment testées et je me suis assurée personnellement qu’elles marchent (en d’autres termes, ce n’est pas un copié-collé de recherches sur internet). Si vous en avez des nouvelles à me suggérer, n’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous de cet article.

>> Voir nos autres conseils d’entretien <<

17 commentaires

    1. Merci Raphaël, vous avez 100% raison. Je viens donc de mettre à jour l’article avec votre mise en garde : « Pensez à l’aspirer au bout d’une semaine car elle peut être irritante à long terme et bien entendu, pensez à lire les contre indications au dos du flacon. »

  1. Bonjour
    Génial votre article !
    J’ai aussi lu que les marrons ramassés à l’automne disséminés dans le placard ou sont rangés les pulls pouvaient être répulsifs. Vrai ou faux ?
    Autre question : y a t’il des ateliers pour apprendre à repriser soi même ses mailles ?
    Merci !

    1. Merci Anne pour votre commentaire ! J’ai également lu que les marrons pourraient repousser les mites mais je ne trouve aucune étude scientifique le prouvant donc j’ai préféré ne pas en parler dans l’article.

      Pour les formations :
      > Si vous habitez en région parisienne, Clara de Sauve Qui Peut propose des ateliers de 3 heures pour apprendre à réparer les trous sur vos vêtements dans une ambiance bienveillante et chaleureuse.
      > Si vous n’habitez pas en région parisienne il y a la formation en ligne d’Artesane : Repriser et raccommoder : je ne jette plus mes vêtements

  2. Merci pour ce superbe article!
    Une bonne idée de proposer ce kit en boutique, je passerai l’acheter.

    Par contre, j’étais confuse lorsque j’ai vu le drapeau marocain sur l’huile essentielle du site Bel Air. Si j’ai bien compris, c’est un arbre est surtout planté en Afrique du Nord?
    Il n’y a pas d’huile essentielle produite de cèdres de France? 🙂

    Merci!

    1. Merci Céline 🙂 Je vous confirme que l’huile essentielle qui compose nos kits anti-mite est bien extraite à partir de cèdres français uniquement. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a été en rupture de stock sur ce produit pendant quelques mois car la distillerie Bel Air ne trouvait pas de cèdre français à distiller pendant une période et nous refusions d’utiliser du cèdre provenant d’autres pays. J’imagine que Bel Air a préféré utiliser du cèdre marocain pour sa propre production afin d’éviter d’être en rupture de stock le temps de retrouver de nouveaux cèdres français.

  3. Merci beaucoup Claire pour cet article mais perso pas d’accord avec cette méfiance vis à vis de la terre de Diatomée.
    L’ai découverte pour lutter contre des punaises de lit…
    Ça a été long et difficile et souvent j’ai vécu dans des espaces largement saupoudrés de cette terre et je peux vous dire que passer un moment on s’y habitue fort bien. On peut en mettre sur les pelages des animaux et parfois ça peut suffire à les débarrasser de puces, par exemple.
    Voilà et il me semble que l’on disait que l’on peut aussi essayer de poncer les objets en bois de cèdre pour en réveiller leurs parfums ?

    1. Bonjour Laure,

      Je préfère être trop prudente en mettant en garde nos lecteurs du risque potentiel, mais effectivement je pense que le risque est minime 😉
      Oui absolument, vous pouvez soit déposer de l’huile essentielle sur le disque pour raviver son odeur soit poncer les disques.

    1. Bonjour,

      Il me semble que pour une veste le tissus est en « chaîne et trame » donc la personne qui réparera la veste s’appelle une stoppeuse 😉

      1. Merci Estelle!
        Je ne trouve pas de preuves scientifiques de l’efficacité de la lavande contre les mites donc je préfère conseiller le cèdre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*